Cancer de l'ovaire : proposer de nouvelles approches thérapeutiques

Le projet

La connaissance de la signalisation intracellulaire et de sa dérégulation dans les cancers a débouché sur la découverte de nouvelles thérapies ciblées. Des outils thérapeutiques innovants que le docteur Julie Guillermet-Guibert, chercheur à l’Inserm et responsable d’une équipe de recherche au CRCT, propose d’explorer dans le cas très précis du cancer de l’ovaire, troisième cause de décès par cancer chez la femme.

En coordination avec le docteur Céline Basset, pathologiste à l’IUCT-O, le projet pBIOP vise à déterminer par quels mécanismes les cellules cancéreuses vont adapter leur fonctionnement pour résister aux thérapies qui ciblent les voies de prolifération et de survie. Comprendre ce mécanisme permettrait à terme d’identifier, pour chaque patiente, la stratégie thérapeutique anti-tumorale la plus efficace possible.